Interview à Bolivie Wakam - Fondateur et PDG de Africa Tech Solar

Interview à Bolivie Wakam - Fondateur et PDG de Africa Tech Solar

AFRICA TECH SOLAR : notre mission est de lutter contre la pauvreté et le changement climatique en Afrique.

Pour Bolivie Wakam, PDG de l'entreprise Africa Tech Solar, la croissance économique des pays en développement peut s'articuler avec la lutte contre le changement climatique. Si nous avons assisté les mois derniers à la conférence de Paris sur le changement climatique et le réchauffement de la planète, ça veut dire qu’il est temps de passer à l'action en apportant des solutions bio.

C’est dans cette optique, et celle de l'extrême pauvreté que rencontrent nos populations en Afrique que nous avons décidé de lancer Africa Tech Solar pour apporter notre contribution pour le développement de l'Afrique.

Les besoins essentiels de l’homme sont de l’eau, de la nourriture, un habitat et de l’énergie. Une part non négligeable d’énergie est consommée pour la cuisson quotidienne du repas. Dans de nombreux pays encore, le bois est le combustible de prédilection. Les conséquences directes sont une pression sur la surface boisée en corrélation directe avec l’augmentation de la population, et aussi des maladies cardiovasculaires.

Pour remédier à ces problèmes nous avons décidé de lancer une vaste gamme de produit, notamment les potabiliseurs d'eau, des panneaux solaires et des digesteurs de biogaz.

1) C'est quoi le biogaz ? 

Le biogaz est un gaz issu de la méthanisation de matières organiques fermentescibles, par exemple de déchets et d’effluents d’élevage (fumier, résidus de récoltes, etc.) ou de déchets municipaux (boues de stations d’épuration des eaux urbaines, déchets alimentaires, etc.). Il comporte principalement du méthane(1) (CH4) comme le gaz naturel ainsi que du dioxyde de carbone (CO2).

2) Les atouts du biogaz domestique ?

La simplicité de la production du biogaz, la fabrication et l’installation sont des facteurs importants d’intégration de cette technologie. L’installation complète d’une production familiale de biogaz demande seulement 10 jours de travail et ne présente pas de difficulté technique hormis une étanchéité parfaite du réservoir. La production de biogaz domestique peut servir à l’alimentation d’une lampe, d’un moteur thermique (groupe électrogène, pompe, véhicule…), d’une source de chaleur (chauffe-eau, couveuse…), d’un frigo ou pour la conservation des fruits et légumes avec une atmosphère saturée en biogaz.

Pour une famille de 5 personnes, un bio digesteur de 5 m3 suffit à produire le biogaz pour la cuisson du repas. Ce digesteur doit être alimenté tous les jours avec des déchets organiques, comme par exemple deux seaux de lisier de porc.

Je tiens aussi à préciser que le biogaz domestique permet une indépendance du consommateur pour son combustible de cuisine : l’utilisateur échappe au circuit commercial qui tend à le rendre dépendant des fournisseurs d’énergie traditionnels.

3) Pourquoi utiliser le photovoltaïque ? 

Le soleil est une source d'énergie inépuisable et très présente en Europe on l’a particulièrement en été, donc seulement 3 mois par an. Mais en Afrique nous l’avons à volonté, c’est donc un moyen idéale d’avoir l’électricité. Je tiens à préciser que le photovoltaïque respecte les normes environnementales, c'est-à-dire qu’il n’est pas un élément nocif pour la nature. Dans les pays développés, l’énergie photovoltaïque représente jusqu'à 30 pour cent de l’énergie totale du pays c’est le cas de l’Allemagne.

L’utilisation du photovoltaïque en Afrique va permettre selon notre vision donner la chance aux personnes démunies d'acquérir des aptitudes théoriques et pratiques en énergie .renouvelable Grâce aux différentes formations que nous organisons. Ce va permettre aux populations locales d'assurer elles mêmes la maintenance de ces panneaux photovoltaïques. Je tiens à souligner que c’est aussi un moyen idéal pour l’auto emploi des jeunes.

 

4) Les prix sont convenables pour tous ?


Au Cameroun, une maison moyenne paye 5.000 FCFA de courant électrique traditionnelle. Donc soit 60.000 FCFA par an pour parfois ne pas avoir l’électricité toute l’année. Si deux ou trois maison s’associes, elles peuvent installer un panneau solaire avoir l’énergie a volonté et aussi économiser assez. 
Je tiens aussi à préciser que les couts des installations sont à la portée de toutes les bourses. Pour aller plus loin Africa Tech Solar a pensé à un système révolutionnaire pour des populations des zones reculées dont l'utilisation de l'électricité se réduit à l'éclairage avec un petit kit dénommé lampe d'Aladin coutant 75 000 FCFA

5) Pourquoi vous faites les formations gratuites ? Et à qui ça profites t’elles ?

Vous savez aujourd’hui nous voulons que l’Afrique soit développée. Pour nous qui avons eu la chance d’aller en occident je pense que c’est le moyen idéale d’apporter ce que nous avons reçu de ce côté pour aider nos jeunes frères. 

C’est aussi un moyen pour Africa Tech Solar de faire sortir les jeunes des bars et de commencer à réfléchir sur une auto emploi. Enfin je dirai que c’est notre modeste contribution pour aider les personnes démunies à acquérir des aptitudes théoriques et pratiques en énergie renouvelable.

Ces formations nous les faisons depuis 2 ans et dans le futur nous aimerons que les populations locales assurent elles-mêmes la maintenance de leurs installations.

6) Conseil pour les membres de la diaspora qui veulent entreprendre au pays

Beaucoup vous diront qu’on ne rentre pas seulement au pays pour rentrer, qu’il faut être préparé pour rentrer et ils se retrouvent encore ici après 20 ans toujours en train de se préparer pour le retour. D’autre vous dirons comment le gouvernement met les bâtons dans les roues à tous ceux qui viennent de la diaspora mais laissez mois vous dire que ce sont juste des spéculations. Certainement d’aucun sont rentrés et n’ont pas eu de chance avec leurs projets c’est vraiment désolent mais croyez-moi le gouvernement est plus que jamais décider d’accompagner tous les jeunes qui sont porteur de projet. Donc lancez-vous et n’hésitez surtout pas.

Contact Facebook: AFRICA TECH SOLAR

Interview réalisé par Kevin Dango Tchoupe

CIRICS